gtag('config', 'UA-139469104-4', { 'optimize_id': 'GTM-KCGS4VF'});

Le Maroc attire les intérêts des entreprises britanniques

Le-maroc et les-interets des-entreprises-britanniques

Le Maroc attire les intérêts des entreprises britanniques

L’une des principales économies d’Afrique, en particulier dans les secteurs de la finance et des énergies renouvelables.

Le Royaume-Uni espère faire du Maroc une «passerelle» vers l’Afrique

Rabat – Le Royaume-Uni a l’intention de faire du Maroc ,une plaque tournante. Et une passerelle vers l’Afrique » après le Brexit. A déclaré le ministre délégué marocain aux Affaires étrangères. « Mohcine Jazouli »

Une nouvelle page de l’histoire écrite par le Maroc & le Royaume-Uni, a propos de leurs relations économiques. A souligné le responsable marocain mardi 21 janvier à Londres.

Le Royaume-Uni ayant quitté l’Union européenne,fin janvier. Le pays souhaite faire du Maroc une plaque tournante, un pays pivot, et une porte d’entrée vers l’Afrique.

Dont la finalité est de renforcer ses investissements africains, et ses exportations vers le continent, a ajouté Jazouli.

Le Maroc a déjà signé un accord de partenariat, avec le Royaume-Uni. qui englobe des conditions,Assurant la continuité des relations économiques bilatérales. Entre les deux pays après le Brexit. A rappelé le ministre.

Le Maroc attire les intérêts des entreprises britanniques: le volume des affaires, entre les deux royaumes

Le diplomate a également precisé la nécessité d’augmenter le volume des affaires, entre les deux royaumes. Notamment en termes de commerce ainsi qu’ en terme d’investissement.

Le commerce annuel entre le Maroc et le Royaume-Uni, a atteint environ 18,3 milliards de dirhams.

Ce qui présente (environ 1,7 milliard d’euros) en 2018.

La valeur des exportations marocaines vers la Grande-Bretagne, augmente actuellement à 8 milliards de dirhams .

Ce qui est égale à  (environ 751 millions d’euros), a révélé Jazouli.

Ces chiffres font de la Grande-Bretagne et du Maroc, la septième destination des exportations et la onzième source d’importations.

Se référant aux domaines potentiels d’investissement. Le diplomate marocain a signaler, qu’il y avait des opérations positives en cours, dans le secteur financier.

Une banque marocaine a aquérit des actions d’une banque anglaise en Afrique.

Il existe également un fonds britannique investissant, dans une banque marocaine.

Le but est de  se développer en Afrique. A révélé le ministre, sans partager les noms des banques.

Le secteur des énergies renouvelables, séduit aussi l’intérêt de la communauté économique britannique.

En raison des expériences et des projets réussis du Maroc,dans ce domaine. A noté Jazouli.

Le ministre marocain, a fait cette déclaration, lors d’une conférence de presse. A l’issue du dialogue entre le Maroc et le Royaume-Uni.

La réunion, Intérêts :

La réunion, qui s’est tenue pour la première fois cette année. A réuni des diplomates et hommes d’affaires marocains, et britanniques.

L’événement était organisé conjointement, par le ministère des Affaires étrangères, et la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM).

En marge du sommet Afrique-Royaume-Uni sur l’investissement.

Le sommet visait à restructurer la politique étrangère britannique. Et à permettre au Royaume-Uni de forger  de nouvelles alliances commerciales, et diplomatiques avant sa sortie de l’UE.

Retrouvez de nouveaux articles sur les derniers inventions humaine, et les actualités du monde sur le site WANALAB.FR

A voir aussi :

Le nouveau virus chinois effraie les marchés mondiaux

La Chine et les États-Unis signent un accord commercial

La Bourse de Paris attentiste à mi-séance (+0,03%)

Facebook

 

 

 

 

 

Leave a Comment