Nouveau bilan du CORONAVIRUS

0
61
Nouveau bilan du CORONAVIRUS au niveau mondial
Nouveau bilan du CORONAVIRUS

Nouveau bilan du CORONAVIRUS, Lundi 17 février, les États-Unis ont évacué environ 300 Américains, du navire contaminé par le virus Corona. Au large du Japon,tandis que le nombre de morts se poursuit en Chine.

La principale source de pollution en dehors de la Chine, reste la « Diamond Princess ». Qui a mis en quarantaine 3 711 personnes début février, dans le port de Yokohama, près de Tokyo.

En outre, on s’inquiète de plus en plus, de plus de 2 200 passagers, et membres d’équipage d’un autre navire. Le « Westerdam » qui a atterri vendredi au Cambodge, après avoir subi des examens médicaux rigoureux.

Un ancien passager américain a été arrêté en Malaisie. Au cours du week-end, et a confirmé qu’il était porteur du virus. Tandis que les autres passagers à bord sont désormais répartis dans le monde entier.

En outre, Lufthansa a annoncé vendredi qu’elle suspendait ses vols vers deux grandes villes chinoises.

Lufthansa et d’autres sociétés du groupe suisse et Austrian Airlines. S’abstiendront de tout voyage à Pékin et Shanghai, « jusqu’au 28 mars ».

Jusqu’à présent, la société a gelé ces deux destinations, jusqu’au 29 février.

D’autres villes ont déjà été ciblées par ce commentaire au 28 mars, à savoir Nanjing, Shenyang et Qingdao.

Lufthansa et ses filiales assurent généralement un total de 54 appels hebdomadaires. Depuis l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche vers la Chine.

Les 19 routes avec Hong Kong sont toujours debout.

Nouveau bilan du CORONAVIRUS :1900 morts, l’OMS contre toute mesure disproportionnée

L’Organisation mondiale de la santé a mis en garde contre toute mesure « disproportionnée » contre le coronavirus, Alors que l’épidémie a tué près de 1 900 personnes.

Le nombre de polluants en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao) a atteint mardi 72 300.

Ailleurs au niveau international, environ 900 personnes infectées ont été identifiées dans une trentaine de pays et territoires.

Mais l’OMS a voulu que ce soit rassurant lundi: en dehors de la province chinoise (centrale) du Hubei, centre épidémique, la maladie de Koffi affecte 19 « très faibles proportions de la population » et le pourcentage de mortalité « n’est actuellement que d’environ 2%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici